2020-04-28

Une gamme plus large pour l’usinage lourd

Walter intègre les largeurs de plaquette de tronçonnage/gorge jusqu’à 19 mm à la gamme standard

Réalisation et élargissement fiables de gorges dans l’usinage lourd : avec l’attachement pour plaquettes de tronçonnage/gorge G2016-P et la plaquette de tronçonnage/gorge UX à géométrie GD2, Walter lance sur le marché un système de tronçonnage/gorge spécialement conçu pour ce type d’applications. Les largeurs de coupe de 12 et 19 mm passent ainsi du domaine des outils spéciaux à celui des outils standard. Particularités du système : la plaquette UX à serrage tangentiel et la rainure de positionnement stable renforcent la liaison entre le porte-outil et la plaquette. Des caractéristiques structurelles qui confèrent une grande stabilité au système et empêchent que la plaquette ne soit éjectée hors de son logement pendant l’usinage. La géométrie GD2, également nouvelle, est dotée d’un chanfrein de protection assurant la stabilité de l’arête de coupe directement relayée par un brise-copeau positif. Ceci assure une coupe très douce ainsi qu’un bon fractionnement des copeaux – également en cas de profondeurs de coupe et d’avances (f) importantes de 0,2 à 0,6 mm.

Avec ce système, Walter étend son portefeuille de largeurs de plaquette de tronçonnage/gorge standard de 10 mm max. à désormais 19 mm. Les plaquettes sont disponibles en stock et livrables à l’unité. L’application principale est l’acier ; mais de bons résultats ont également été obtenus dans la fonte. La stabilité et la sécurité du process élevées caractérisant ce système de tronçonnage/gorge sont notamment intéressantes pour les utilisateurs travaillant dans le secteur de l’énergie et de l’éolien, par exemple pour l’usinage d’arbres d’alternateur et de turbine. Mais aussi pour les fabricants de rouleaux de laminoirs ainsi que pour la construction navale et la construction mécanique. L’utilisation des nuances Walter Tiger·tec® Silver MT-CVD résistantes à l’usure permet d’augmenter encore davantage la durée de vie – et donc la rentabilité du système.